Recherche

























www.cartables.net















Rubriques



a-squared (a²) - La protection futur contre les Malwares


Dans nos blogs
le 27/01/2008

Les nouvelles vulnérabilités

Risques de sécurité sur tous les systèmes d'exploitation (Mac et Linux compris) !!! ...

le 27/01/2008

L'école virtuelle sur la sécurité PC et Internet à l'honneur

Le portail renommé "OuSurfer" qui s'est fixé comme tâche de cataloguiser et d'évaluer les...

le 08/07/2007

Le module 'Parcours' a été ajouté

Ce module a été intégré dans la partie "Interface d'utilisation" afin que vous puissiez suivre...

le 23/06/2007

Travaux pratiques

La rubrique "Travaux pratiques" a été ajoutée. Elle sera utilisée dans tous les cours et dans...

le 30/05/2007

Problèmes avec les bases de données

Nous avons eu des problèmes avec les bases de données au 28.05.2007 et nous avons dû reconfigurer...

le 30/05/2007

Création de l'école virtuelle sur la Sécurité PC et Internet

Nous avons le plaisir de vous annoncer la création de l'école virtuelle sur la sécurité PC et...

le 05/02/2007

Projet finalisé

Nous y sommes quand même arrivé à le finaliser pour le blogathon ! Aujourd’hui, le 05 février...

le 02/02/2007

Projet virtuel pour le monde réel

Une question anodine a été posée au forum "Que dire à un technicien...?" pour ne pas se faire...

le 15/01/2007

Échange de connaissances avec le Québec (CA)

Fin avril 2006 je suis tombé par hazard sur un forum d'entraide informatique, le "911 ordi",...





eXTReMe Tracker

Les locaux de Kazaa perquisitionnés par la police australienne



Sharman Networks, l'éditeur de Kazaa, a fait l'objet de perquisitions sur demande des représentants du disque en Australie. Leur objectif : stopper le service d'échanges de fichiers.



P2P

Les locaux de Kazaa perquisitionnés par la police australienne

Sharman Networks fait l'objet, depuis vendredi 6 février 2004, de douze perquisitions visant à établir la preuve que l'éditeur de Kazaa est complice, voire l'instigateur, du piratage de la musique en ligne.
En mettant la main sur des documents compromettants, les enquêteurs espèrent prouver que la société qui diffuse le logiciel de peer-to-peer (P2P) a violé la loi sur le copyright australien (Australian Copyright Act).
La MIPI (Music Industry Piracy Investigations) - une branche de l'Australian Record Industry Association (ARIA), homologue australien de la RIAA (Recording Industry Association of America) chargée de défendre les intérêts commerciaux de l'industrie du disque - est à l'origine de ces perquisitions.
Elles sont la conséquence de six mois d'investigation, selon le communiqué de l'IFPI, l'association internationale de l'industrie musicale.

Armés de mandats délivrés par le juge fédéral Murray Wilcox, les membres du MIPI ont eu la possibilité de perquisitionner les locaux de Sharman Networks à l'improviste.
Les domiciles de deux dirigeants, le P-DG Nikki Hemming et le directeur des technologies Phil Morle, ont également été la cible des enquêteurs.
Tout comme les locaux de la société Brilliant Digital Entertainment (BDE), qui distribue Altnet, un service de diffusion et de gestion des contenus payants sur le réseau d'échange (voir édition du 25 juin 2003) ainsi que plusieurs fournisseurs d'accès et universités australiens.

Une perte de temps ?

Les intentions de l'IFPI sont claires : empêcher Kazaa de continuer à offrir le téléchargement de fichiers musicaux soumis au droit d'auteur.
"Nous avons entrepris cette action pour arrêter l'usage illégal de la musique à travers l'usage du réseau de Kazaa", a déclaré Michael Speck, directeur général du MIPI, "[...] nous allons demander à la cour fédérale d'Australie d'ordonner à Kazaa l'arrêt de ses activités illégales en Australie.
" Du côté de Sharman Networks, "cette action apparaît comme une extraordinaire perte de temps, d'argent et de ressources", lit-on dans un communiqué diffusé par l'éditeur, "c'est une atteinte cynique de l'industrie à notre modèle économique".

Cette enquête est présentée, y compris par Sharman Networks, comme indépendante des actions en justice lancées par la RIAA aux Etats-Unis à l'encontre du numéro un des logiciels d'échanges de fichiers.
Mais, si le MIPI trouve des documents remettant en cause la bonne foi de Sharman Networks, il serait étonnant que la RIAA ne s'en serve pas comme argument à l'occasion du procès qui doit s'ouvrir prochainement aux Etats-Unis.

Source de l'article:VNUNET

Mardi 10 Février 2004
Gust MEES
Lu 1046 fois

P2P (FR) | P2P (DE) | P2P (EN)


Pour recevoir notre newsletter gratuite, veuillez taper votre adresse email et puis cliquez sur *OK*

RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile



Symantec (Norton) online security check





Test malwares
(nécessite Internet Explorer)




Der com! Sicherheits-Check



Tests mises à jour logiciels et vulnérabilités (nécessite Internet Explorer)






Test des mises à jour des logiciels installés












Test ports DNS






























Derniers articles


RSS MELANI (CH)

Portail LaFrancité, pour rassembler les sites du savoir au sein de la Francophonie
 Portail LaFrancité : Liste des sites
Classement thématiqueInscription

Il n'y a pas de problèmes, seulement des solutions. Ensemble, nous trouverons la solution adéquate !
Copyright © by Gust MEES